Gris Souriceaux

jeudi 2 juin 2011

Just married...

IMG_5582

 

Bon bah voilà, ça c’est fait...

C’est passé à toute allure sans même que j’ai le temps de m’en rendre compte...

Tout, je dis bien TOUT fut parfait ! Un truc de dingue !! Il y aurait pu y avoir un petit couac, un petit grain de sable mal placé dans le rouage de cette journée merveilleuse, même pas !!! 

Mes amours d’invités ont assurés jusqu’au bout de la nuit ! (voire plus : t’en a déjà vu toi des mariages qui se finissent en after sur la terrasse d’un des cottages réservé pour dormir ??)

Mon amour de famille à gérée comme il se doit mes loupiots et a été à nos petits soins toute la journée.

Mes amours d’intervenants ont tous été plus doués les uns que les autres, et tous à leurs façons ont bluffés tout le monde.

Mon amour de mari a été le plus beau de toute la journée !

Seul petit bémol, mon envie de pleurer à chaque fois que je repense à cette trop chouette journée. Me dire que c’est fini, déjà...

Je passe des heures devant les photos... Ca va durer longtemps tu crois ??

IMG_5528IMG_5560IMG_5521IMG_5725

 

Posté par candyLaSouris à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


samedi 21 mai 2011

Et les vacances c’est quand ?

Le temps passe, passe et ce blog trépasse !!!

My god...

Moi qui jubilais de plaisir (si si), il y a encore de ça quelques semaines à l’idée de t’écrire. Tout et n’importe quoi. Surtout n’importe quoi. Et voilà qu’aujourd’hui je ne tape même plus la moindre petite bafouille !

Je m’en veux, je me tape même !

Mais c’est que je viens de signer un CDD de 152 heures (par semaine !). Un chouette job, qui me passionne, qui m’excite, qui me fait glousser même, mais qui me demande beaucoup de temps : La dernière ligne droit (entend par là, semaine) avant le Jour J (entend par là, mon mariage... et celui de l’Homme aussi fatalement ! Egoïste va ! Je me retape tiens !)

A l’heure où je t’écris, je suis en pyjama (so chic), perchée sur 15 cm de talons (very so chic!), «faisant » mes souliers de princesse. 

Aspirateur, linges, table à débarrasser... Pour le moment mes pieds tiennent le choc.

Et puis j’entasse les to do list. Tout partout dans la maison, des tas de papillons jaune citron collés à la volé : liste à J-5, liste à J-2, liste Jour J, liste sac mariée, liste marié, liste pour la soirée, liste pour la baby-sitter....

Bref, je liste, je cours (sur mes talons), je rappelle, je fignole, je stress un peu, je ne dors pas beaucoup, je pense trop...

Sans compter que je cumule les petits boulots. Je n’ai pas démissionnée de mon CDI signé il y a quelques années déjà (à 168 heures par semaine). Etant chef d’équipe, je me dois d’être sans faille, toujours là pour ma troupe, menant à bien la mission qui m’a été donner : m’occuper, bichonner, cajoler, soigner mes petits.

Heureusement j’ai un bon co-équipier sur ce coup !

Mais bon, tout ça cumulé fait que je délaisse quelques babioles au passage...

N’ai crainte je reviens !

 

Posté par candyLaSouris à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 6 mai 2011

GLEEpnotisée !!

J’aime les séries !

(Voilà, c’est fait, j’ai fait mon coming out.)

Ca fait déjà un petit moment que ça dure. Déjà à l’époque des cracheurs de feu je suivais assidument les aventures de Sauver par le Gong, avec le beau Zack et le niais Screech, ou vice versa !

screech

Puis vain le temps des Premiers Baisers avec Justine, Madame est servie avec Tony et d’Une Nounou d’enfer avec Frany.

Que du bon...

Par la suite je suis devenu complément accro à toutes ces séries qui nous rendait complément idiotes chez le coiffeur.

Par exemple.

«  J’vous fais quoi Mademoiselle ? » 

«  La coupe Rachel !!! » 

«  La Quoi ??? » 

«  La coupe de Rachel !!!! » 

«  De Qui ?? » 

«  De Rachel ! Dans Friends quoi !! » 

«  Dans Quoi ??? » 

«  Ta Gueule... » 

Les enfants aidant, j’ai lâché un peu l’affaire sur les séries, me consacrant principalement sur les Teletubbies, Dora l’Exploratrice, Tchoupi et autres niaiseries dessins animés.

Profitant de mes longues soirées de parent de famille nombreuse pour... dormir.

Les gamins grandissants, donc un peu moins fatiguant physiquement (parce que moralement ça reste à voir !), le travail étant un vague souvenir dans ma cervelle depuis quelques mois, j’ai eu toute la joie de me replonger dans TOUTES ces séries qui pullulent sur nos écrans de télé !

Bien sur je fais l’impasse sur les mondialement connu Grey’s Anatomy, Desperate Housewife et Private Practice (pour les plus pointues dans le genre) que je télécharge, regarde en streaming, ou dégote par tout les moyens. Avoir toujours une saison d’avance ! C’est mon crédo !!

Par contre, il y en a d’autres des series qui ne payent pas de mine, qui ne font pas beaucoup parler d’elles mais qui vaillent vraiment le coup d’être vu.

J’ai dévorer les 2 premières saison et attend avec impatience la 3ème, de Drop Dead Diva.

Deb Dobson, une "bimbo" de 24 ans est victime d’un accident de la circulation alors qu’elle se rend à une audition pour présenter l’émission de télévision "Le Juste Prix". Elle prend directement le chemin du paradis et passe un "entretien" face à un employé de Saint-Pierre. Là, elle trouve le moyen de se faire renvoyer dans le monde des vivants, mais son âme vient se loger dans le corps de Jane Bingum, une brillante avocate, décédée quelques heures auparavant, qui affiche une taille 46 et un QI de 30 points supérieur à la moyenne. Tout d’abord choquée par ce changement, Deb va vite découvrir "la beauté intérieure" et ses nouvelles capacités.

Diva

Un petit bijou de série. A la fois drôle, émouvant, et sur-réaliste, cette serie toute fraiche mérite vraiment d’être connu.

Autre registre les djeun’s de GLEE.

Professeur d'espagnol au sein du lycée McKinley, Will Schuester décide de prendre la direction du club de chant de son établissement, laissé bien mal en point par son prédécesseur. Ravivant dans le même temps ses aspirations de jeunesse et la jalousie de sa femme, Will va déployer tout son enthousiasme afin de constituer un nouveau groupe, composé de plusieurs élèves n'ayant rien à voir les uns avec les autres. Losers, footballeurs, intellos, pom-pom girls... Tout ce petit monde va tenter de cohabiter tant bien que mal afin de ramener le "Glee Club" au prestigieux rang qu'il tenait bien des années auparavant...

GLEE

Dans le genre plus comédie musicale tu meurs !

Mais des histoires rigolotes avec des morales bienveillantes à l’américaine qui fait pigner, et des chanteurs qui arrivent même à me foutre les poils par écrans interposés !

Du coup, quand j’ai 5 mn à perdre, ou plutôt 42 environs plus exactement je me regarde une petite séries.

Et toi, tu en as des séries préférées ?

Posté par candyLaSouris à 15:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 1 mai 2011

Petite crotte

Je ne te le rappelle pas, dans exactement 28 jours, c’est le grand jour. Le grand saut, la corde au cou, pieds et poings liés... (oh je sais j’en rajoute un peu. Surtout que c’est pas comme ci nous étions un jeune couple fringant, attendant avec fébrilité la nuit de noce pour enfin s’accoupler !)

Donc plus que jamais je frétille dans tout les sens. Toi qui es déjà passé du coté obscur de la chose, tu sais plus que quiconque que ces quelques semaines, jours, nous mettent dans un état proche de l’Ohio.

Parmi les multiples petits détails qu’il me reste à finaliser, en est un qui me pose moult problèmes.

Le chi-chi, le gnon-gnon, le chignon !

Car je ne veux pas d’un chignon, d’une coiffure de mariée. Je veux quelque chose de naturelle, d’élégant et sombre, de chic et d’assez sophistiqué, d’un truc de mariée quoi !

Bah oui, je sais, voilà où il est le problème.

Je ne mettrais pas de photos d’idées ici car des petits yeux curieux pourraient les voir, et le jour J je ferai l’effet d’un pétard mouillé si de çi de là je distille une fois la robe, une fois les fleurs, une fois la coiffure.

Par contre je peux te montrer ce que je ne me ferai pas.

 

foufe

Prend trop temps pour se faire le maillot.

 

jardini_re

Trop long à arroser.

 

Hakaan_Yildrim

Trop masculin et un poil piquant.

 

petite_crotte

Trop odorant.

 

On se moque pas ! On avait dit pas les cheveux !!!

Posté par candyLaSouris à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 25 avril 2011

Un week-end de Pâques qui cloche...

J’avais pourtant tout prévu. 1ère semaine de vacances rempli d’extraordinaires activités, un week-end de Pâques en famille un peu loin du nid pour un peu de dépaysement, et oust tout ce petit monde, au centre aéré la 2ème semaine de vacances. The Queen of the organisation ! 

Mais ! But ! C’était sans compter l’ingéniosité de Gaspard (hé oui encore lui). Fils caché de Pierre Richard et de Michelle Bernier.

Jeudi (attends que je me remémore). Ah oui jeudi, parc des Animaux, parce que c’est mignon, ça pue, bla bla bla...

Sauf que Jeudi, Gaspard a mal au ventre. Gaspard ne mange rien depuis le matin. Gaspard vomit.

C’est donc en toute bonne foi que je le gave de Spafon Lyoc, Motillium (qui revomit direct), et de Vogalène en suppo (qui garde!), pensant innocemment à une bonne grosse gastro de derrière les fagots.

Papa rentre plus tôt que prévu, j’en profite donc pour m’échapper sortir avec le reste de la troupe. Manquerait plus qu’ils choppent eux aussi cette daube, ça pourrait foutre en l’air notre week-end !

Deux heures de biquettes plus tard, nous rentrons voir l’étendu des dégâts (autour de la cuvette).

Papa en panique, a prit tout seul comme un grand rendez-vous chez le doc. Gaspard plié en 4, vomit plus qu’il ne peut.

Le rdv passé, Papa m’appelle. Le verdict tombe. Appendicite. Direction la clinique pour faire un bilan sanguin. 

Le chirurgien aimerait rentrer chez lui, il opère depuis 8h le matin et il est déjà 21h, mais devant le teint « gris » de mon fils il prend le temps d’attendre le retour des résultats de la prise de sang.

Il a bien fait, on frôle la péritonite.

Le temps de préparer le bloc et de trouver un anesthésiste, à 23h30 Gaspard se paye le luxe de se faire retirer son appendice.

Depuis jeudi soir donc, le Chéri et moi, nous relayons au chevet de notre marmot, ayant préalablement annulé le week-end familiale chez les potes, zappé bien comme il le faut la chasse aux noeuf dans le jardin, dormant, soit tout seul comme un pauvre malheureux dans un lit conjugale tristement calme, ou bien dans un lit d’hôpital tristement dur !

Une perf dans chaque bras, double ration d’antibiotiques et de réhydratation, prise de tension, de température toute les 2h... Un chouette week-end de Pâques en sommes.

Aujourd’hui Gaspard va mieux, il m’a même un peu gonflé ce matin c’est dire. Il sort enfin demain. 

Mais ! But ! A mon grand désarrois, ne pourra pas aller au centre aéré dès demain, comme ses frères et soeur. 

Pfffff... La prochaine fois je ne prévois rien...

Dégoutée de la life...

Posté par candyLaSouris à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 21 avril 2011

1, 2, 3... Soleil !

Vacances scolaire oblige, je suis au summum de ma zenitude ! (Si si je t’assure... Nan je déconne en fait !)

Et à défaut d’être very very very happy de passer TOUT mon temps avec mes petits, soit 24/24, 7 jours/7, en avoir toujours un ou presque dans mon champ de vision, il faut bien que je les occupe utile et facile si possible.

Néanmoins, dans cette fatalité qu’est ces nombreuses vacances scolaire, j’ai un sacré atout de mon coté cette fois-çi : il fait beau ! Et ce n’est vraiment pas négligeable quand tu es comme moi, une handicapé des mains et du loisir créatif divers et varié.

Je leur concocte donc, au gré de mon nos humeurs et de mes nos envies 1001 activités plus chouettos les unes que les autres (sens de la mesure quand tu nous tiens).

 

Lundi : Je t’avais fais part il y a quelques semaines de cela de la victoire de mon Gaspard sur ce satané vélo qui nous avez pourri la vie durant tout l’été dernier. Faisant fi de ses dernières petites craintes quant au maniement de l’engin, surtout au démarrage et à l’arrêt, nous voilà tous sur les routes baignées de soleil, rêvant à notre point de chute : la plage.

500 metres plus loin, soit 35 minutes plus tard (oui oui, ratio distance/temps étant quelque peu étonnant !), nous voilà tous de retour au bercail. 

Crise de nerfs (Gaspard est un faux calme !), fracassage de vélo sur trottoir (Gaspard est un faux calme bis), passage à 2 doigts de la mort suite à une prise de voiture en plein fouet (tu me crois si je te dis que j’ai eu comme la peur de ma vie ???!!!), gros mots en tous genres....

Définitivement, Gaspard est un vélophobe...

Verdict : Inutile et pas facile. Ca commence bien...

 

Mardi : Parc du bout de la rue. Celui avec la petite rivière (celle qui nous arrive aux mollets, et dans laquelle maman n’a pas peur de nous voir nous noyer dans d’affreuses souffrances, suite à sa phobie de l’eau en notre présence.). Sauter, et re-sauter pendant des heures sur les rochers pour traverser, tel Indian Jones, la mini rivière, ils adorent !

Verdict : Pas très très utile, sauf pour parfaire leur extension et leur sens de l’équilibre, mais très très facile !

 

Mercredi : Médiathèque. No comment... 

Verdict : On ne peut plus utile (bah si quoi, quand même la médiathèque. Il y a des livres, du savoir !), carrément trop facile, même si faut toujours avoir un oeil partout, parce que 4 enfants, 1 médiathèque immense de 3 niveaux, ça fait beaucoup de possibilités !

 

Jeudi : Parc des animaux. Parce que l’on a un stock de pain dur à écouler. Et que parce que les Poneys, les biquettes, les Paons... ça pue mais c’est mignons quand même.

Verdict : Facile (à condition de ne pas se faire becter un doigt) et utile (comme si ils n’étaient jamais nourri ces animaux !?). Une valeur sûre.

 

Vendredi : Si le temps le permet se sera plage. On a beau vivre à moins de 5 km de celle-çi, on y est pas fourré tous le 4 matins. Donc c’est toujours une joie d’aller ce coller du sable plein le slip et les yeux, manger des madeleines qui croustillent, et pour la mère affolée que je suis, rester sur le qui vive 4h de suite, de peur d’en perdre un dans le sable ou pire dans l’eau (des fois qu’il y en est un qui voudrait rejoindre l’Amérique à la nage !).

Verdict : Utile, si tu vois par là le sublime hâle que j’ai déjà ! Pas trop facile, car comme tu l’auras compris, l’eau et moi ça va, mais l’eau et moi et mes enfants, ça va plus, j’ai peur, je panique, je deviens gogolle. Donc en attendant que je me soigne, je surveille, je guette, je reste aux aguets, je suis très chiante.

 

Mais je reste convaincu que le meilleur des activités reste à venir... La semaine prochaine... Au centre aéré !! (gniak gniak gniak !) 

 

soleil 

 

 

Posté par candyLaSouris à 09:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 15 avril 2011

Brothers and Sisters

On essai tous, à différentes échelles, d’être le meilleur parent du monde pour son rejeton.

On subvient à tous ses besoins, que ce soit alimentaire ou vestimentaire. Dans un premier temps c’est un minimum. Faudrait pas qu’il attrape froid ce petit asticot, et qu’en plus il nous fasse des chutes de tensions tout de même !

Plus subtilement, on essai tant bien que mal de l’éduquer. Même si on trouve ça drôle, on lui fait remarquer que c’est pas joli joli de se mettre les doigts dans le nez (et encore plus d’en manger la récolte). Que même si elle nous gonfle la vieille dame qu’on croise tous les soirs en rentrant de l’école à pieds, c’est quand même bien sympa de lui dire un petit bonjour, voire même si on est de bonne humeur, de prendre vite fait de ses nouvelles. Ainsi que tous « les mots magiques » à dire OBLIGATOIREMENT (surtout devant les gens, ça fait mieux...) quand on obtient ou qu’on demande quelque chose. Le b.a.-ba de la politesse quoi !

Et puis, en tant que best parents in the world, nous mettons tout en place pour que nos enfants est un équilibre psychologique exemplaire. Qu’ils s’endorment le soir le sourire aux lèvres sans craindre les loups et autres Godzilla potentiellement cachés sous le lit. Qu’ils ne mordent pas à sang la petite copine de classe sous prétexte que cela fait 7 minutes montre en main qu’elle est sur le tricycle rouge. Qu’ils ne rangent pas, sur le rebord de l’assiette, leurs petits pois en ordre décroissant et par nuance de couleur, du plus vif au plus clair ! «Si je ne le fais pas, il y a des fortes chances que je meurs cette nuit Maman !!» (Un cas extreme j’en conviens !)

Toutes ces petites batailles au jour le jour, que nous Parents de l’Année, mettons un point d’honneur à respecter. Nous engageant corps et âmes, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois... Dans un seul et unique but : être le Bon parents, le meilleur même !

Donc si ton enfant ne se balade pas à poil, en ne mangeant que des Fritelles, sans calculer personne, et en rotant simplement en guise de bonjour, je pense (sans en être tout à fait certaine) que tu es un bon parent !

Néanmoins, il y a des jours où, malgré toute notre bonne volonté, il y a quelques ratés dans notre quête de la perfection.

 

«  - Maman !

- Oui my Love ?

- Elle va où la lumière quand elle s’éteint ?

- ...

- Hein maman, elle va où ??

- Dans ton cul.... » 

 

Oh ça va, personne n’est parfait finalement...

 

bon_parents__comme_du_bon_pain

(- Aïe-heuu !!)

(- Tais-toi, ferme la bouche on voit ta glotte et laisse moi prendre la télécommande y a foot !)

(- Maman... Tu me comprime la cage thoracique !)

-Cheeeeeese !!!!

 

 

Posté par candyLaSouris à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 13 avril 2011

Princesse Coquette (juste parce que c’est le livre préféré de ma fille)

J’ai une infection sous ma couronne. Cela pourrait être le titre du dernier film de Laurent Baffie, mais il n’en ai rien. C’est juste la réalité. J’ai une infection sous ma couronne. (Ma couronne dentaire, pour ceux et celles qui croiraient que j’ai une infection au cerveaux et que je porte une couronne... tous les jours de la semaine.)

Comment j’ai chopé cette saloperie ? Je ne serais te répondre. Quoiqu’il en soit, j’ai une liste de rendez-vous chez le dentiste longue comme mon bras et que cette petite merdouille va m’en couter un autre de bras !

Que celui qui aime aller chez le dentiste me jette la première pierre (pas dans les dents s’il te plait !), car j’ai comme envie de dire que d’aller chez le dentiste, pour le commun des mortels, c’est un peu comme aller se pendre avec la corde à sauter de la petite voisine. (Déjà faut te faufiler dans le jardin des voisins sans te faire ripère, ensuite que tu cherches parmis tout son bordel la fameuse corde à sauter, quand bien même tu la trouves rapidement et faut dénicher la branche ou poutre adéquate, pour au final passer à l’acte. C’est glauque hein ? Ca donne pas trop trop envie ?! C’est ce que je disais, pareil pour le dentiste.)

Mais bon, quand faut y aller, faut y aller. Je ne vais pas rester toute ma life avec cette petite boule tantôt rouge, tantôt jaune sur ma gencive !? Si ? T’es dégeu toi !!

Me voici donc allongée sur le fauteuil Stressless blanc ivoire de mon dentiste. Un spot dans les yeux pour ne pas voir ce qui m’attend. 

J’avais pourtant prise toutes mes précautions avant de partir de chez moi. Brossage des chicos en bon et due forme, un petit pipi, un verre d’eau pour cause de gorge sèche et légère envie de rendre. (Je ne sais plus si je te l’ai dis, j’aime pas les dentistes.)

Il commence gentiment par me tambouriner la dent avec un minuscule burin, style un tailleur de pierre. Comme il y va le gars, j’ai la tête qui part dans tous les sens ! C’est qu’on me le prend pas comme ça mon diadème !! Au bout de 10 minutes, il réussit à m’arracher la couronne à coup de mini tronçonneuse. Il est trop content, comment il ce prend pour Robin des Bois lui !

C’est juste à ce moment là que je l’ai senti arriver. Au début je n’y ai pas cru. Ce n’était pas possible, j’avais fais ce qu’il fallait avant de partir pour ne pas que ça arrive. Je me concentre. J’ai des doutes. J’essai de ne pas trop y penser. Ca revient, ça me harcèle. Je me reconcentre pour en être certaine, oups ! A oui effectivement, j’ai bien envie de faire pipi !

La bouche maintenu grande ouverte par des écarteurs métallique qui me tuent les commissures des lèvres, Robin Hood m’enfonce à coeur joie des tiges de toutes taillent dans la gencive.

Va lui dire de faire un break pipi toi ! 

Je me rassure en me disant qu’en moyenne un rendez-vous cela dure une bonne demi-heure voir trois quarts d’heure. Que cela fait déjà 25 minutes qui joue à Demolition City 2 dans ma bouche, que la fin est proche. Et puis rien de tel pour renforcer un peu plus mon périnée.

Sauf que les minutes passent et que Robin et son acolyte d’assistante ne cessent de me charcuter. J’en vois pas le bout. Je commence à avoir des sueurs froides, non pas qu’il me fasse mal (quoique des fois ça pique quand même !), juste que j’en peu plus. J’ai la vessie qui va exploser. D’ailleurs ai-je toujours une vessie ? J’ai la désagréable impression d’être anesthésiée du bas ventre.

Une heure et quart que je suis les pattes en l’air, allongée devant lui la bouche ouverte. (Même mon futur mari n’a pas le droit à cette position !) 

Dix minutes de plus et je lui pourri son cuir !

Enfin il me libère la bouche. Pas le temps de lui laisser en placer une. J’ai la vessie au bord du gouffre !

La gencive engourdie, les lèvres blanchâtre de produits en tout genre, coiffée tel le dessous de bras de Demis Roussos, je cours me soulager enfin, laissant Robin et frère Tuck comme deux ronds de flan (jamais trop compris cette expression, mais elle est assez pourrie pour que je la place quelque part !), avant de revenir comme çi de rien était. «  Vas-y, fini Bobby ! » 

Moralité de l’histoire : aller chez le dentiste, ça craint. Mais aller chez le dentiste et avoir envie d’uriner en plein milieu, ça craint encore plus ! Au prochain rendez-vous je me fais poser une sonde.

PS : Pour finir en beauté cette magnifique aventure, Dentiste me donne un antibiotique de cheval pour éradiquer l’infection (si celle-çi persiste j’aurai droit à une sympathique intervention chirurgicale, gloups !). Pharmacienne aussi discrète que peut être une pharmacienne qui parle toute la journée à des petites vieilles porteuses de Sonotones, me fait remarquer que ce genre d’antibiotiques provoque des diarrhées aiguës ! Super ! «  Je vous met un anti-chiasseux avec ??? »  

 

Posté par candyLaSouris à 15:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 11 avril 2011

incessamment sous peu...

Serais-je en train de déserter ce blog non d’une pipe ???

Non, pas du tout. Mais je dois bien me te l’avouer, avec le retour du soleil qui brille à bloque au dessus de ma tête, j’ai comme des envies de m’aérer le corps et l’esprit.

Et puis, il faut dire que j’ai une vie des plus trépidante (ahem...), et par conséquent le temps me manque un peu pour venir dans le coin y déposer ma verve. 

Et pourtant avec un week-end entres copines en Espagne, 2 nouvelles paires de ballerines (!!!) dont une verte !, un mariage qui approche à grand pas, un 1er coup de soleil dès le 6 avril, des contacts plus qu’intéressants qui je suis sur, je le sens, va enfin aider mon grand garçon, des prises de tête débiles avec le futur (pas glop, mais c’est ça aussi la vie), des looks qui me mettent en joie et que j’aurais pu te faire partager, des livres dans lesquels je me plonge sans vouloir y refaire surface, etc, etc, etc... (quand je te disais que j’avais une vie trépidante !), tu vois j’en aurai des choses à te raconter...

Allez pleurniches pas... Je reviens sans tarder.

 

IMG_1084

Et les fraises au sucre, dont on se gave quotidiennement...

Posté par candyLaSouris à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 6 avril 2011

Adéquation...

Un week-end entre filles, entre copines, entre bombasses, entre follasses...

Rire, shopping, tapas, chaussures, apéro, fou rire, dance floor, fut les maitres mots de ces funérailles de Demoiselle tout là bas en bas du pays.

Souvenirs mémorables, excellent préambule de ce qui nous attend le mois prochain.

Trop chanceuse de vous avoir... 

 

IMG_1133IMG_1140IMG_1142IMG_1136

 

Love...

Posté par candyLaSouris à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,