Ce que j'aime le week-end c'est que, en général, on a un peu plus le temps de vivre. 

Pas besoin de ce lever à 7h pile poil afin d'éviter que ce soit la course à la chaussette avant le départ pour l'école. A contrario, une bonne grasse mat' jusqu'à 8h02, hum, le bonheur !!

Pareil pour l'entretient corporelle. Non pas que je ne me lave pas la semaine ! Je ne veux pas me justifier, mais la petite odeur que tu sent là, ce n'est pas moi, j'te jure !!! Mais le week-end c'est quand même plus facile de prendre le temps pour te faire la totale !

J'entend par là, de haut en bas, le masque capillaire qui demande un temps de pose de 3 plombs, l'exfoliation de la face, suivi du masque que va de paire, le gommage corporelle au sucre (miam un régal ! non j'ai pas goutée...), le peeling des petons, et pour finir en beauté, la tonte pilositaire savamment dosée !

Sauf que dans la tanière de CandyLaSouris, ça ce passe rarement comme ça ! 

Effectivement j'entre sans trop d'encombres dans la douche (hé oui tu lis bien, douche !!!, a mon grand désarroi... bref...). J'arrive même à me faire le 1er shampoing dans le joie et la bonne humeur, mais c'est peu de temps après que ça part en vrille.

Le Nutri-Intense pour cheveux mous et cassants à peine posé, je vois déjà apparaitre sur le seuil de la porte une chère tête blonde (une des miennes c'est mieux, sinon je commence à m'interroger !), me posant la question qui tue : " Il est où mon deuxième chausson ?"

Encore dans l'allégresse de mon 1er shampoing, mais me demandant déjà pourquoi je n'ai pas fais l'effort de chercher un tant soit peu la clef de la salle de bains perdu depuis  2 semaines, je répond que "vois tu mon chéri, je ne sais pas où est ton chausson (je m'en contre fout d'ailleurs), et que tu serais très gentil de refermer la porte derrière toi en sortant, MAINTENANT !!!"

C'est alors que tu penses qu'intelligent comme il est (objectivité !!), il va forcement passer le mot à sa fratrie. 

Je commence donc insoucieusement à poser le masque sur mon visage. Le yeux fermés j'en profite pour me gommer énergiquement le corps histoire de gagner quelques minutes (parce que j'ai le nez creux et que je commence à avoir de l'expérience en la matière !), quand soudain, telle une Jeanne D'Arc pudibonde, je cherche désespérément d'où peut venir cette petite voix : "Mamaaan !! Mamaaaaaan !! Clovis m'a dit que..." Coupée par un "Il est où papa ????" Suivi par "Naaaaaaan, c'est pas vrai ce qu'elle dit Môman !!!"

Trois ! Ils sont trois face à moi, nue, la tronche verte et les yeux qui piquent !

Elle est où cette P..... de clef ?????? 

Je crois que le 4ème aillant été effrayé par le rugissement tout droit sorti de la salle bains, n'a pas osé franchir le cap du couloir.

Je fini tant bien que mal, énervée et pressée, zappant au passage le peeling des pieds, tant pis pour eux !

La bande à Basile est redescendu plus silencieuse que jamais, leur objectif étant atteint : me mettre les nerfs ! 

Mais ce n'est pas pour autant que je peux me faire un simili brush'... j'entend comme des bruits suspects tout là bas...

 

 

 

 

 

No comment....