Comme fait du hasard, hier, je te parlais pour la première fois et très succinctement de mon petit frère (rappelles toi : 1,80m, 75 kg), et aujourd'hui je lui consacre un billet rien que pour lui, parce qu'il le vaut bien !

Commençons par le commencement. Petite j'ai été fille unique durant 8 ans. Huit longues et douces années à être LA fille à ses parents, la seule et unique.

Puis est venu l'envie, plus que saugrenue, de ma mère de remettre le couvert (amis de la poésie bonsoir !).

Pour te dire comme j'étais ravie, le jour où ma mère a voulu annoncer sa grossesse à mon père, elle souhaitait que ce soit moi qui lui fasse part de la "bonne" nouvelle. -C'est mignon la future grande soeur disant au futur déjà papa que, trop chouette, dans 9 mois on sera 4 !!!- Et bien non, j'en avais décidé autrement ! Et lorsqu'elle eut terminée de m'expliquer dans les moindres détails le déroulement du plan, en faisant limite une répét' général avec mes nounours en guise de faux papas, j'ai simplement dis : " ah non non, je ne fais pas ça moi !! C'est ton problème !!"

Je vous passe nos années de guerres froides, nos bagarres à coup de pelles, et mes sournoiserie en tout genre envers lui, parce que lui, finalement, il été plutôt mignon le saloupiot !

Et puis les années ont passées, j'ai quittée le nid familial, mon petit frère à grandit, beaucoup grandit même, à un peu murit, à fait des conneries (mais pas trop finalement), à lui aussi quitter le nid (il était temps !!), mais surtout il est devenu un jeune homme brillant, vachement sympa, bogosse (encore plus que la Bogossitude de Vendetta, et là tu me dis qu'il n'y a pas de mal, et je te répond que tu as raison !) et est principalement un petit frère dont je suis ultra fière et que j'aime comme mon propre fils.

En ce jour du 28 janvier 2011, la fierté fut à son comble, quand entourée de parents larmoyants, au summum de l'admiration envers leurs rejetons, j'ai aperçu mon frérot chapeauté de sa toque et de (son k-way) sa toge sans forme, s'apprêtant à recevoir son diplôme universitaire d'école supérieur de commerce : Le Bachelor Business !! (déjà rien que le nom il claque hein ??)

Quelle fierté ! A deux doigts de verser ma larmichette à l'annonce de son nom et de son cursus d'études supérieures.

(-Hé vas-y retiens toi ! T'es pas sa mère !! - Oui bon ça va je sais !!! oh lui !)

Mais bon je dois te l'avouer, ce que j'ai préférée par dessus tout, c'est le jeté, en bon et du forme, de (chapeaux ridicules) toques. A l'américaine, j'adore ! Pendant deux seconds j'ai cherchée la mascotte et les cheerleaders !

IMG_0816

IMG_0821

IMG_0826

IMG_0831

Photos volontairement floues

IMG_0823IMG_0836 

1) ma trop mimi belle-soeur (souviens toi, hier !), mêmes études, même réussite, donc même chapeau !

  2) bah quoi ??? C'est pas à la mode ?

 

Bon bah à dans 2 ans maintenant. Pour le Master ! 

Il n'arrêtera donc jamais ???