IMG_0866 Crâneuse, bien comme il faut pour mettre la photo du « bulletin » de son n°2 actuellement en Mat Sup dernière année.

M’en fout, j’assume ! 

C’est vrai que je suis assez fière de mes enfants, la plupart du temps... (J’essaie d’occulter de mes souvenirs la fois ou mon grand a uriné, tel un caniche royal, sur la vitrine de la pharmacie dans laquelle j’étais en train de faire la queue...)

Je suis si fière de ma nenette (pas de méprise, je parle de ma fille !), si douce et si calme (à ses heures perdues), mais aussi si indépendante et obstinée.

Toute aussi satisfaite de son doublon, petit garçon d’une gentillesse rare et d’une beauté toute aussi rare. Son seul défaut : sa mère, qui en fait toujours (un peu) trop !!!

Mon Gaspard, celui-la même du bulletin ci-contre. Cet enfant est d’une émotivité exacerbée, c’est ce qui fait son charme et qui le rend si attachant. (Sans parler de sa brillance et de sa spiritualité !!!)

Reste mon ainé. Je crois que je serai toujours aussi surprise par son savoir, son caractère « fort en gueule », mais à la fois tellement pudique et aimant.

Je suis toute à la fois fan d’eux un par un, entant qu’être bien distinct, mais aussi de l’ensemble. De la tribu entière, ma tribu.

Je n’aurai jamais imaginée, bien plus jeune, que j’aurai, au bas mot, 4 enfants. Ok on a fait un coup double, mais quand même... Et quand je les regarde, jouer, courir, grandir, se chamailler aussi (ont vis pas chez les Bisounours non plus !) tout les 4, ça me rend toute chose... Et je crois bien que c’est de la fierté qu’on appelle ça... En toute objectivité bien sur !

 

qui_veut_epouser_mon_fils_giuseppe_et_marie_france_10321525eeeik

Ah bah oui hein, on a pas toute de la chance...

Mais t’as raison, garde le sourire Maman !