Vacances scolaire oblige, je suis au summum de ma zenitude ! (Si si je t’assure... Nan je déconne en fait !)

Et à défaut d’être very very very happy de passer TOUT mon temps avec mes petits, soit 24/24, 7 jours/7, en avoir toujours un ou presque dans mon champ de vision, il faut bien que je les occupe utile et facile si possible.

Néanmoins, dans cette fatalité qu’est ces nombreuses vacances scolaire, j’ai un sacré atout de mon coté cette fois-çi : il fait beau ! Et ce n’est vraiment pas négligeable quand tu es comme moi, une handicapé des mains et du loisir créatif divers et varié.

Je leur concocte donc, au gré de mon nos humeurs et de mes nos envies 1001 activités plus chouettos les unes que les autres (sens de la mesure quand tu nous tiens).

 

Lundi : Je t’avais fais part il y a quelques semaines de cela de la victoire de mon Gaspard sur ce satané vélo qui nous avez pourri la vie durant tout l’été dernier. Faisant fi de ses dernières petites craintes quant au maniement de l’engin, surtout au démarrage et à l’arrêt, nous voilà tous sur les routes baignées de soleil, rêvant à notre point de chute : la plage.

500 metres plus loin, soit 35 minutes plus tard (oui oui, ratio distance/temps étant quelque peu étonnant !), nous voilà tous de retour au bercail. 

Crise de nerfs (Gaspard est un faux calme !), fracassage de vélo sur trottoir (Gaspard est un faux calme bis), passage à 2 doigts de la mort suite à une prise de voiture en plein fouet (tu me crois si je te dis que j’ai eu comme la peur de ma vie ???!!!), gros mots en tous genres....

Définitivement, Gaspard est un vélophobe...

Verdict : Inutile et pas facile. Ca commence bien...

 

Mardi : Parc du bout de la rue. Celui avec la petite rivière (celle qui nous arrive aux mollets, et dans laquelle maman n’a pas peur de nous voir nous noyer dans d’affreuses souffrances, suite à sa phobie de l’eau en notre présence.). Sauter, et re-sauter pendant des heures sur les rochers pour traverser, tel Indian Jones, la mini rivière, ils adorent !

Verdict : Pas très très utile, sauf pour parfaire leur extension et leur sens de l’équilibre, mais très très facile !

 

Mercredi : Médiathèque. No comment... 

Verdict : On ne peut plus utile (bah si quoi, quand même la médiathèque. Il y a des livres, du savoir !), carrément trop facile, même si faut toujours avoir un oeil partout, parce que 4 enfants, 1 médiathèque immense de 3 niveaux, ça fait beaucoup de possibilités !

 

Jeudi : Parc des animaux. Parce que l’on a un stock de pain dur à écouler. Et que parce que les Poneys, les biquettes, les Paons... ça pue mais c’est mignons quand même.

Verdict : Facile (à condition de ne pas se faire becter un doigt) et utile (comme si ils n’étaient jamais nourri ces animaux !?). Une valeur sûre.

 

Vendredi : Si le temps le permet se sera plage. On a beau vivre à moins de 5 km de celle-çi, on y est pas fourré tous le 4 matins. Donc c’est toujours une joie d’aller ce coller du sable plein le slip et les yeux, manger des madeleines qui croustillent, et pour la mère affolée que je suis, rester sur le qui vive 4h de suite, de peur d’en perdre un dans le sable ou pire dans l’eau (des fois qu’il y en est un qui voudrait rejoindre l’Amérique à la nage !).

Verdict : Utile, si tu vois par là le sublime hâle que j’ai déjà ! Pas trop facile, car comme tu l’auras compris, l’eau et moi ça va, mais l’eau et moi et mes enfants, ça va plus, j’ai peur, je panique, je deviens gogolle. Donc en attendant que je me soigne, je surveille, je guette, je reste aux aguets, je suis très chiante.

 

Mais je reste convaincu que le meilleur des activités reste à venir... La semaine prochaine... Au centre aéré !! (gniak gniak gniak !) 

 

soleil